Sie möchten das Projekt
Expressis-Verbis unterstützen?
Hier können Sie uns helfen!
Expressis-Verbis presentéiert
Eng nei Videoserie
mam Thierry Simonelli
An interview with Vera Sharav, survivor of the Holocaust

Blog

Adaptation et obéissance (5)

Depuis les années 1920, les psychologues, les psychanalystes, les philosophes et les sociologues n’ont cessé de se demander comment des personnes normales étaient capables

Lire »

Les fact-checkers (pas si) indépendants que ça

Le Dr Benoît Ochs, membre de notre conseil d’administration, a récemment été la cible d’un fact-checking de la part de l’Agence France-Presse (AFP), l’un des principaux acteurs dans ce domaine. Il s’agissait de déclarations faites dans une vidéo diffusée par des médias alternatifs, où il exprimait son inquiétude quant aux effets secondaires des vaccins Covid-19. Cela nous a incités à jeter un coup d’œil dans les coulisses de ce groupe de médias. Même une recherche très superficielle a révélé de nombreux liens et dépendances financières avec des gouvernements, la Commission européenne et des ONG. La complexité et l’ampleur réelle de tous ces réseaux ne peuvent donc être qu’esquissées dans cet article.

Lire »

I want to break through

Les percées vaccinales font actuellement l’objet d’un débat animé. De telles infections ne sont pas favorables à une campagne de vaccination déjà en perte de vitesse, surtout lorsque l’ampleur du phénomène qui se dessine prend des dimensions effrayantes. Les réactions des responsables et des défenseurs de la vaccination ne pourraient donc pas être plus bizarres, raison pour laquelle nous présentons ici quelques perles.

Lire »

Adaptation et obéissance (4)

La plupart du temps, nous faisons confiance à nos propres pensées, à nos propres sentiments ou même à nos propres perceptions. Bien sûr, nous laissons parfois les autres nous convaincre que nous avons tort.

Mais cela arrive-t-il souvent ?

Lire »

Remarque à notre sujet

Ces dernières semaines se sont multipliées les spéculations autour d’Expressis-Verbis et des intentions que nous défendons en qualité d’association d’utilité publique. Manifestement, nous n’avons

Lire »

Adaptation et obéissance (3)

Les premières études sur l’adaptation et l’obéissance à la fin du 19ᵉ siècle se sont presque exclusivement concentrées sur les phénomènes de masse. Ce

Lire »

Adaptation et obéissance (2)

Quand on songe à la conformité et à l’obéissance, la plupart des gens aiment à penser à la coercition et à la violence.
Pourtant, il n’en est absolument pas besoin.

Lire »

L’harmonie préétablie de la presse

L’un des effets les plus surprenants de la pandémie à ce jour a été l’extraordinaire homogénéisation de la couverture médiatique à la télévision, à la radio et dans la presse écrite.
Comment expliquer une telle harmonie de la diffusion de l’information et des perspectives ?

Lire »

Adaptation et obéissance (1)

De mesure en mesure, de loi en loi, tout devait s’améliorer. Mais l’état d’urgence viral ne veut pas s’arrêter. Cela pourrait-il avoir un rapport avec la propagation du coronavirus ? Très certainement !

Mais, en premier lieu, il semble aussi que ce soit parce que quelques brebis galeuses ne suivent ni les bergers ni le troupeau. C’est pourquoi nous avons besoin d’un nouvel impératif viral : Obedire aude !

Lire »

L’harmonie journalistique préétablie

Parmi les effets les plus étonnants de la pandémie, on a constaté une extraordinaire homogénéisation des reportages télévisés, radiophoniques et imprimés.
Comment comprendre ce phénomène ?

Lire »

Adaptation et obéissance

Dans une série d’au moins 11 épisodes, Thierry Simonelli vous présente des découvertes intéressantes dans le domaine de la psychologie et de la sociologie de l’obéissance et de la conformité.

Nathalie donne un aperçu des questions abordées.

Lire »

Pandémie des vaccinés

Depuis quelques semaines, dans ses rapports hebdomadaires, le ministère de la Santé compare le nombre de personnes vaccinées et non vaccinées/partiellement vaccinées en ce qui concerne les tests positifs et les hospitalisations. Cela pourrait être comparé à l’évaluation d’une expérience de contrôle pour déterminer l’efficacité des vaccins Covid19. Nous montrons que cette méthode de comptage ne respecte pas en tous points le principe de « ceteris paribus » et que les valeurs calculées ne correspondent donc pas à la réalité : au moins pour les semaines calendaires 38 et 39, le taux d’incidence des vaccinés est plus important que celui des non-vaccinés.

Lire »

Le droit et le marteau

Alors que la ministre de la Santé s’évertue de manier le « marteau » de la contrainte vaccinale, la Commission européenne tranche sur la non-discrimination des passes sanitaires.

Lire »

Je n’en peux plus !

Dans une lettre ouverte, un employé de l’ARD (première chaîne télévisée allemande) exprime ses critiques envers un an et demi de couverture de Corona : Ole Skambraks travaille depuis 12 ans comme employé de la rédaction et rédacteur au sein du radiodiffuseur public.
Ole Skambraks, 15 octobre 2021

Lire »

Lettre ouverte portant sur les dispositions modificatives apportées avec le projet de loi N°7897 de la loi Covid

« Le but véritable est dévoilé lors de la conférence de presse : atteindre un taux de vaccination déterminé (de manière totalement hasardeuse) pour pouvoir mettre une fin aux mesures liberticides. Les mesures liberticides et discriminatoires de surplus s’inscrivent finalement dans une finalité purement politique et non dans un but légitime lié à la santé publique. Instaurer une obligation vaccinale indirecte afin de créer un prétexte pour la politique de revenir sur ses propres décisions liberticides n’est pas un but légitime. »

Lire »

Mea culpa !

Je tiens à remercier Facebook, sa communauté bien intentionnée et les chères personnes qui ont dénoncé mon post pour m’avoir ouvert les yeux sur la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Aidez-moi et équipez-moi d’un esprit obéissant.

Lire »

Cent mille ignorants

On nous dit qu’il faudrait atteindre un taux de vaccination de 85% pour revenir à la « normalité ». Une brève analyse montre toutefois que ce pourcentage peut difficilement être atteint. Au contraire, le nombre de personnes non vaccinées sera de l’ordre de six chiffres.

Lire »

1200 ignorants ne peuvent être ignorés

Nous devrions être divisés, mais nous nous sommes unis.
Nous sommes censés rester ignorants, mais nous avons appris beaucoup.
Nous devons obéir, mais nous préférons la liberté.
Nous devons avoir peur, mais nous devenons toujours plus courageux.
Nous sommes censés nous soumettre, mais nous résistons.
Nous ne sommes pas seuls et vous non plus, vous ne devez pas (plus) l’être !

Lire »

Interview avec Dr. Benoît Ochs

Dans cette vidéo, le médecin passionné commente, entre autres, les premières anomalies de santé qui apparaissent en lien temporel avec la vaccination. https://youtu.be/18we0q2P04M Pour

Lire »

Zur Charakteristik der Geschwurbel-Verächter

Wenn es sich um Corona-Maßnahmen handelt, scheint jeder Wissenschaftler, jeder Politiker, aber auch jede nationale oder internationale Institution als Schwurbler zu gelten, die von der harten Linie der selbst ernannten „Verantwortungsvollen“ abweicht.

Lire »

Le règlement de comptes

Depuis peu, le ministère de la Santé publie la proportion de personnes vaccinées dans le nombre de tests PCR positifs. En revanche, une modification récente de la « loi Covid » exempte les personnes immunisées et guéries de la quarantaine et donc aussi du test en question. Nous montrons que ce traitement statistique des chiffres de l’infection est trompeur et que l’efficacité du vaccin n’est que d’environ 40%. Ainsi, tant le changement de la loi que le CovidCheck devraient être remis en question.

Lire »

La représentation démocratique et sa crise (3)

La démocratie moderne est un projet risqué qui doit toujours faire face au danger de sa propre dissolution.
Il peut arriver que le peuple développe une attitude anti-démocratique ou soit opprimé par un régime autoritaire ou totalitaire.

Lire »

La représentation démocratique et sa crise (2)

La découverte du peuple comme acteur politique tel que nous le connaissons aujourd’hui est un produit des révolutions du XVIIIᵉ siècle.
La démocratie ouvre la perspective de la pluralité et du changement du peuple, car avec chaque nouvelle génération et chaque nouvelle expérience, le peuple change.

Lire »

Le temps des crises (2)

La crise de la modernité est conçue comme « phénomène social total » en analogie avec le modèle médical du moment décisif où le malade survit ou succombe.

Dès le XVIIIᵉ se développent les quatre grandes conceptions de la crise à travers lesquelles nous interprétons, gérons et instrumentalisons les crises jusqu’à ce jour.

Lire »

La représentation démocratique et sa crise (1)

La démocratie moderne est une forme politique caractérisée par la représentation et par le principe de la souveraineté populaire.
Elle nécessite un échange animé entre les représentants et les représentés, entre l’État et la société civile, afin d’exprimer et de mettre en œuvre la volonté du peuple.
Mais lorsque cet échange est interrompu ou devient incohérent, la crise de la représentation se produit.

Lire »

La discrimination des bien-pensants

Jusqu’à présent, les médias luxembourgeois ont réagi de manière plutôt irritée à l’existence d’Expressis Verbis. En règle générale, on y recourt aux stéréotypes en vogue (baragouineurs, complotistes, extrémistes de droite, etc.). De tels clichés sont tout au plus destinés à pallier l’absence de véritable réflexion, plutôt que d’articuler des points de critique informés.

Cependant, lorsqu’un hebdomadaire comme le WOXX, pionnier de la lutte contre la discrimination sexuelle et pour la reconnaissance des exclus, s’engage lui-même dans l’exclusion agressive de groupes étrangers imaginaires, une réflexion sur les mécanismes de discrimination s’impose.

Comment comprendre en effet, que les opposants à la discrimination pratiquent systématiquement la discrimination à leur tour ?

Et comment se fait-il que la lutte contre la discrimination du propre groupe passe inévitablement par la discrimination de groupes étrangers ?

Lire »

Le temps des crises (1/3)

Le début du XXIᵉ siècle a déjà entamé ou traversé un nombre étonnant de crises : une crise du terrorisme globalisé, des crises économiques, une crise écologique, des crises migratoires, des crises de la dette, et maintenant une crise sanitaire qui, probablement, ouvrira à une autre crise économique et crise de la dette publique.

Toutefois l’usage inflationnaire du terme de crise aura également fait qu’il est difficile de savoir ce que signifie ou à quoi plus précisément se réfère la notion de « crise ». Une occasion, donc de reprendre le fil historique du concept de crise.

Lire »

Les enfants de la pandémie

Depuis le 22 février 2021, le port du masque est obligatoire dans les écoles. Cette décision a été justifiée par une évaluation de la situation épidémiologique lors d’une conférence de presse du ministère de l’Éducation le 12 février. Un examen critique de cette argumentation conduit à la question de la proportionnalité de la mesure et une brève analyse des dommages et avantages met en lumière le problème fondamental de la prise de décision politique unilatérale. Les enfants sont-ils finalement victimes de l’instrumentalisation ?

Lire »

Notes sur un procès médiatique (de plus)

Comment se fait-il qu’un média de service public censé opérer comme « point de référence et de repère impartial » n’accorde de parole qu’à la seule accusation d’un médecin ?
Pourquoi une radio qui se veut de rendre « justice à la diversité » et en même temps de « favoriser le lien social » et de « fédérer le public » ne répond ni à l’une, ni à l’autre de ces fonctions ?
Et pourquoi semble-t-il plus important à un Conseil disciplinaire de mettre à mort professionnellement et financièrement un soignant, plutôt que de prendre en considération l’aide apportée à des malades ?

Quelques réflexions sur un procès médiatique (de plus).

Lire »

Remarques sur les « faits » de la politique

Depuis le début de la pandémie, les discours politiques et médiatiques n’ont cessé d’affirmer que les lois et mesures anti-Covid « suivent la science ». Ainsi, la politique de santé et ce qui est fait en son nom seraient régis par l’approche de la « politique fondée sur les preuves ».

Ces derniers mois, cependant, ces faits ont vacillé et changé. Certains de ces faits se sont également révélés faux.

La question qui se pose alors est de savoir sur quoi repose une politique fondée sur des faits, quand ces faits viennent à changer ou à disparaître ?

Que ce soit sous la forme de faits scientifiques, rendus ingérables et opaques par l’explosion d’études, ou sous la forme de simples inventaires statistiques d’infections, de besoins en soins intensifs ou de décès : les politiques sanitaires semblent de plus en plus réduites à une logique immanente et fondées sur des procédures décisionnelles inintelligibles qui, grâce au recours subtil à des contrats privés et au secret des affaires, contribuent surtout au bénéfice d’une gouvernance entrepreneuriale de l’État.

Lire »

L’invasion des mutants

Prédictions Le professeur John P. A. Ioannidis de l’université de Stanford, l’un des plus grands épidémiologistes du monde [1], a toujours considéré la recherche

Lire »

Dr. Benoît Ochs

le 16 juin 2021 était une journée particulière pour l’équipe d’Expressis-Verbis et, sur un plan plus symbolique, peut-être aussi pour la situation de la

Lire »