Category: Artikel vun engem Invité

L’odeur du virus

Le virus a-t-il une odeur ? Bien sûr que non, répondra le bien-pensant. Et pourtant, lit-on, il existerait des chiens qui renifleraient les malades du Covid mieux que tout test chimique. L'odeur du virus, c'est donc l'odeur du malade et l'effluve de la mort. Par le biais des innombrables discussions...

Un plaidoyer pour la liberté

Une contribution de la part d’un de nos membres donateurs dans le contexte d’un échange de mails sur un soutien à notre organisation. Note du rédacteur Nous avons été si touchés par les lignes de ce citoyen éveillé que nous l’avons demandé s’il était d’accord que nous les publiions sur...

Les petits arrangements d’un grand dépistage

Dans la compétition internationale des meilleurs stratégies anti-épidémiques, le Luxembourg fait figure de modèle à suivre. Avec 42,9% d'infections évitées, le dépistage à large échelle aurait permis au petit pays d'éviter une catastrophe sanitaire et économique majeure. C'est du moins ce que proclament de manière univoque la politique et...

Ferngesteuerter Journalismus

Wie sich die Wissenschaftskommunikation ins Vorfeld der Medien verlagert. Ein Gastbeitrag von Prof.Dr. Stephan Russ-Mohl Die Wissenschaftskommunikation professionalisiert sich. Sie verlagert sich aber auch immer mehr ins Vorfeld des Journalismus, in die Öffentlichkeitsarbeit. Und der Journalismus wird der Flut von PR-Meldungen, die täglich in die Redaktionen gespült wird, schon...

L’empire de l’arbitraire

Thierry Simonelli, Michel Brausch Note du rédacteur: Ceci est un un article publié en novembre 2020 et qui nous a gracieusement été offert pour republication par ses auteurs. Il fonde sur les bases légales de novembre 2020. „Paulette Lenert a expliqué que les nouvelles mesures ne pouvaient pas être...

Da capo, fortissimo: Das mediale Corona-Panikorchester

Ein Gastbeitrag von Prof. Dr. Stephan Russ-Mohl Das Covid19-Virus, seine Mutationen, das Drama um die Impfstoffbeschaffung und -verteilung, die verlängerten und verschärften Lockdowns halten uns weiterhin in Atem. Es gibt nur einen blinden Fleck: Welche Rolle der Journalismus, zuvörderst die Leitmedien und das öffentlich-rechtliche Fernsehen im ersten Pandemie-Jahr gespielt...