Adaptation et obéissance (6)

Follow the scientist!

Au début des années 1960, le psychologue américain Stanley Milgram a mené une série d’expériences à l’université de Yale. Dans le contexte du procès Eichmann à Jérusalem et des études sur l’autorité des années 1940, Milgram voulait découvrir le lien entre l’autorité et l’obéissance.

Comme figure d’autorité, il avait imaginé un scientifique qui ordonne à des personnes de punir d’autres personnes par des électrochocs, soi-disant pour une expérience d’apprentissage.

“Follow the scientist !”, en somme.

Les résultats de ces expériences sont aujourd’hui toujours aussi étonnants qu’effrayants.

Bibliographie:

  • Blass, T. (2001). Obedience: Social Psychological Perspectives. In N. J. Smelser & P. B. Baltes (Hrsg.), International Encyclopedia of the Social & Behavioral Sciences (S. 10765–10768). Pergamon. https://doi.org/10.1016/B0-08-043076-7/01741-1
  • Elms, A. C., & Milgram, S. (1966). Personality characteristics associated with obedience and defiance toward authoritative command. Journal of Experimental Research in Personality, 1(4), 282–289.
  • Haslam, N., Loughnan, S., & Perry, G. (2014). Meta-Milgram: An Empirical Synthesis of the Obedience Experiments. PLOS ONE, 9(4), e93927. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0093927
  • Milgram, S. (1974). The Dilemma of Obedience. The Phi Delta Kappan, 55(9), 603–606.
  • Milgram, S. (2009). Obedience to Authority: An Experimental View (Reprint Edition). Harper Perennial Modern Classics.
  • Miller, A. G. (2004). What can the Milgram obedience experiments tell us about the Holocaust?: Generalizing from the social psychology laboratory. In The social psychology of good and evil (S. 193–239). The Guilford Press.