Sie möchten das Projekt
Expressis-Verbis unterstützen?
Hier können Sie uns helfen!
Expressis-Verbis presentéiert
Eng nei Videoserie
mam Thierry Simonelli
An interview with Vera Sharav, survivor of the Holocaust

Mea culpa !

Après la suppression de mon dernier post par Facebook et sa communauté, j’avoue avoir fait référence aux statistiques officielles du Ministère de la Santé luxembourgeois, datant du 6 octobre 2021. Ce papier indique à la page 18 que 49,2 % des personnes traitées dans les unités de soins intensifs sont partiellement ou totalement vaccinées.
Mon erreur a été de conclure que la moitié des personnes présentes aux soins intensifs sont partiellement ou totalement vaccinées. Mon erreur.

J’admets également avoir signalé les résultats d’un article publié le 16 août 2021 dans « Science – une revue connue par la communauté avertie de Facebook pour ses tendances conspirationnistes – citant des statistiques similaires pour Israël.
Je sais maintenant que les statistiques officielles de la démocratie parlementaire israélienne, qui affirment que 59% des 514 personnes hospitalisées le 15 août 2021 étaient « entièrement vaccinées » (dont 87% étaient âgées de 60 ans ou plus) ne sont pas crédibles. Il s’agit manifestement d’une théorie du complot du ministère israélien de la santé qui mérite d’être supprimée du discours public de la communauté Facebook.

Enfin, je voudrais avouer avoir fait référence à l’étude de Subramanian et al, publiée dans le European Journal of Epidemiology le 30 septembre 2021. Cette étude a analysé l’impact des taux de vaccination sur la prévalence des infections dans 68 pays et 2947 comtés des États-Unis.
Lorsque ces chercheurs concluent leur étude en déclarant qu’« il existe une petite association positive telle que les pays ayant un pourcentage plus élevé de populations entièrement vaccinées présentent un nombre plus élevé de cas de COVID-19 pour 1 million d’habitants », ils ne font que répandre des mensonges et des absurdités. J’ai honte de ces scientifiques et je promets de ne plus jamais les mentionner en public.

Je tiens donc à remercier Facebook, sa communauté bien intentionnée et les chères personnes qui ont dénoncé mon post pour m’avoir ouvert les yeux sur la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Aidez-moi et équipez-moi d’un esprit obéissant.

Partant de ce constat, je me rallie désormais à la tyrannie de la majorité consentante qui obéit courageusement et responsablement à l’obligation vaccinale résolument indirecte et à l’autorité incontestable de l’État.

Respectons les règles et croyons les vérités que nos gouvernants, Facebook et son honorable communauté inventent quotidiennement pour notre seul bien commun.
Croyons, comme nos gardiens élus nous l’enseignent encore et encore, que nous ne serons vraiment libres que si nous obéissons vraiment.

« D’avoir plusieurs seigneurs aucun bien je n’y vois :
Qu’un, sans plus, soit le maître et qu’un seul soit le roi. »

(Étienne de La Boétie. 1576)

Références :