Vous souhaitez soutenir le projet
Expressis-Verbis?

Ici, vous pouvez nous aider!!
Video

EU PARLIAMENT OPPOSES VACCINE AGENDA

An extract from a press conference, October 22nd 2021

Notre coup de coeur de la semaine

Une interview entre l'acteur allemand Jan Josef Liefers et un de nos auteurs-invités Prof. Dr. Stephan Russ-Mohl

« Tais-toi, fais-toi vacciner »

Si vous ne perdez pas la raison pour certaines choses, c’est que vous n’avez pas de raison à perdre.

Gotthold Ephraim Lessing

Dans un premier temps, on a dit que la vaccination était le seul moyen de sortir de la pandémie.

Malheureusement pour nos politiciens, cela semble de moins en moins probable.

Ensuite, on nous a raconté que la vaccination était sûre, malgré l’autorisation d’urgence.

Mais cela s’est avéré faux avec l’apparition d’effets secondaires souvent massifs.

Ensuite, il fallait penser que la vaccination aide à prévenir une infection par le coronavirus, malgré les risques résiduels.

Cela aussi s’est rapidement avéré faux.

Puis ils ont ajouté que la vaccination empêche les autres d’être infectés.

Ce n’était pas vrai non plus.

Enfin, il a été dit que la vaccination permettrait de lutter contre les formes graves de la maladie.

Avec l’augmentation des taux de vaccination au sein de la population, cela semble plus que douteux.

(Voir les dernières statistiques du Luxembourg).

En résumé:

La vaccination Corona n’est pas sûre, elle ne protège pas le vacciné contre sa propre infection, ni contre l’infection des autres, et elle ne semble pas non plus être significativement efficace contre une évolution sévère de la maladie.

Question:

Quel est donc le but exact d’une telle vaccination ? Et pourquoi une telle vaccination, qui a jusqu’ici démenti toutes les prédictions et promesses, devrait-elle être exigée par la loi avec effet immédiat dans l’attente non fondée de meilleurs résultats ?

Parce-que :

„Tais-toi, fais toi vacciner“! (Armin Falk. Economiste. Membre de l’Académie nationale des sciences Leopoldina. Dans le FAZ du 29.07.2021)